Avec 12 heures de décalage horaire et une journée de lundi de 36 heures, ce premier jour passé à Oahu sera relativement reposant.

La première nuit

Il fait super chaud dans l’appartement, et la petite clim portable située dans le séjour ne suffit pas à le rafraîchir. Heureusement il y a un gros ventilateur de plafond dans chaque pièce, ça aide un peu. Et en ouvrant toutes les fenêtres avant de se coucher, la température baisse bien.

La literie est bonne, et les 2mg de mélatonine vont aider à nous endormir, et à nous remettre du décalage horaire.

L’astuce du voyageur averti :

Deux choses essentielles à emporter partout : le masque pour les yeux et les bouchons d’oreilles.

Le masque pour les yeux est un petit équipement qui tient dans la poche, qui sert aussi bien dans l’avion que dans une chambre qui n’est pas équipée de volet ou de rideaux occultants, comme en Islande ou à Hawaii.

Les bouchons d’oreille sont bien utile, voire même nécessaires, quand on dort dans un endroit bruyant (ventilation, coqs ou chien dans la cour, TV chez les voisins, etc.). Ils font souvent mal aux oreilles, tombent la nuit, sont mal utilisés et donc sont négligés. Un seul conseil : commandez sur Internet une boîte de bouchons d’oreille de marque 3M et de référence 1120. Il faut bien respecter la procédure d’introduction, qui est un peu spéciale. Mais ils sont d’un grand confort, et conviennent à toutes les oreilles, des plus grandes aux plus sensibles. L’astuce ultime : les conserver au réfrigérateur pour leur laisser une certaine fermeté lors de la mise en place !

 

Le petit déjeuner

Comme on peut s’en douter, nous n’avons pas pris le temps d’aller faire des courses alimentaires le soir de notre arrivée. En prévision, j’avais pris soin de rechercher un petit troquet typique dans le coin, pour pouvoir aller prendre un petit déjeune local. Le choix s’est porté chez Sunnyside, à 5 minutes de voiture de l’appartement. Réputé parmi les guides de voyages et les divers blogs, ce petit établissement n’est pas un endroit touristique, et ses produits sont quelque-peu inattendus pour l’étranger. L’accueil y est très sympa, on est avec les gens du coin, les ouvriers qui partent bosser, le voisin qui vient remplir son thermos de café, etc.

Le petit déjeuner typique ? Un plat copieux de riz frit accompagné de bacon frit et de deux œufs au plat. Le café américain est léger mais se boit facilement. Bref, un moment privilégié que nous renouvelleront souvent…

Les plages du North Shore

Les plages de la côte nord de l’île d’Ohahu sont splendides. L’océan Pacifique est calme aujourd’hui : nous ferons quelques stops sur la route pour profiter su spectacle et nous détendre un peu. Les filaos, ces grands arbres tropiaux au feuillage si curieux et aux fruits si étranges, donnent un peu d’ombre appréciable : il fait plus de 30°C sous cette ombre !

On a essayé de trouver les fameuses tortues vertes sur la plage de Laniakea. Elles sont ici à longueur d’année, par dizaines. Mais pas toujours. Aujourd’hui, quand nous passons, c’est marée descendante : pas moyen d’aller dans l’eau, et pas de tortue !

Qu’est-ce qu’on mange ?

Tout comme le petit déjeuner a été pri dans un endroit sûr et local, le repas de midi est planifié depuis des mois : ce sera chez Giovanni, spécialiste mondialement connu des grosses crevettes au beurre et à l’ail ! Franchement, la réputation n’est pas usurpée…

Centre culturel polynésien

Pour finir la journée nous irons passer quelques heures au Polynesian Cultural Center, au nord-ouest de l’île. Nous n’y passerons que 2h30, la fatigue se fait un peu sentir. Il regroupe en un lieu unique des espaces animés représentant six archipels polynésiens : Hawaii, Tahiti, Fidji, Tonga, Samoa et Aotearoa. Nous ne restons pas pour le dîne spectacle : ce sera la semaine prochaine à Maui.

Une dernière petite halte pour le coucher de soleil et il est temps de rentrer. Une journée d’acclimatation bien remplie…

Ecrire un commentaire