16 août 2017 Tôt ce matin nous rejoignons Savissivik. Pas de débarquement dans ce microscopique village d’une soixantaine d’habitants tout au plus. Une poignée de maisons, certaines abandonnées de toute évidence : lâcher 200 passagers dans cet environnement n’est pas envisageable. Mais Savissivik est aussi l’emplacement d’un endroit très particulier au Groenland : le plus…