La randonnée du jour : Waimano Ridge Trail

Partager sur facebook

Cette randonnée est l’une des plus surprenantes de l’île. Waimano Ridge Trail est une randonnée plutôt facile, du moins pour la partie que nous avons choisi de faire aujourd’hui, qui est celle repérée sur la carte dans le lien ci-dessus.

Cette randonnée suit le parcours d’un ancien canal  d’adduction d’eau, abandonné depuis longtemps. Elle est donc accessible à tous puisqu’elle suit une très légère pente d’un bout à l’autre. Elle est également intéressante car elle permet de croiser et de traverser une dizaine de tunnels. Taillés dans la roche, pas toujours très hauts, on doit les parcourir avec attention, tête baissée, les jambes un peu pliées. Et bien entendu, une lampe est nécessaire le plus souvent.

Notre périple de ce jour nous a fait voyager sur presque 14km, mais la randonnée complète en fait presque 10 de plus.

Il faisait chaud aujourd’hui : plus de 30°C à l’ombre. Mais la randonnée se fait essentiellement à l’ombre des arbres (et des tunnels), et pour une bonne partie du temps, si on part suffisamment tôt, on est aussi sur le versant ombragé de la crète donnant sur la rivière Waimano. Ceci étant, partir avec beaucoup d’eau est toujours une nécessité dans de telles conditions : la poche à eau de 3 litres du Camelbak sera vide à notre retour. 3l chacun, ça va de soi !

Une petite vidéo de Béa pour comprendre à quoique ressemble le passage dans l’un de ces tunnels :

Un petit pique-nique au bord de la rivière Waimano nous sera bien salutaire, et l’arrivée de quelques ondées légères sera le signal qu’il est temps de faire demi-tour.

Il convient d’être prudents, des panneaux rappelant le danger de “flash flood”, ou inondation flash : en cas d’orage plus haut, le niveau de l’eau peut monter de plusieurs mètres en quelques minutes seulement. Le seul signe : l’eau du ruisseau se trouble. Si on n’a pas trouvé un abri en hauteur, on est irrémédiablement emporté, et la noyade est quasi-assurée…

Au final, une belle randonnée qui nous aura pris, pauses et pique-nique compris, environ 6h30.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

À méditer…

Rien ne développe l’intelligence comme les voyages.

Emile Zola